Veille # MARS

Le dispositif de prise en charge des coûts fixes opérationnel pour les entreprises dès le 31/03/21

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, annoncent que le dispositif de prise en charge des coûts fixes sera opérationnel pour les entreprises à partir du 31 mars 2021.

Ce dispositif est ouvert aux entreprises fermées administrativement ou appartenant aux secteurs du « plan tourisme » (S1 et S1 bis) et qui répondent à certaines conditions.

Par ailleurs, parce que certaines petites entreprises ont des coûts fixes plus élevés et que la moyenne et insuffisamment couverts par le fonds de solidarité, le dispositif sera ouvert aux entreprises des secteurs suivants sans critère de chiffre d’affaires (mais répondant aux deux autres conditions) :

  • Les loisirs indoor (salle d’escalade, bowling, etc.)
  • Les salles de sport
  • Les zoos
  • Les établissements thermaux
  • Les entreprises du secteur HCR et les résidences de tourisme situées en montagne.

La demande pour les mois de janvier et février 2021 pourra être déposée à compter du 31 mars 2021 sur l’espace professionnel de l’entreprise sur le site impots.gouv.fr. 

Le point sur les aides aux entreprises du tourisme : chèque France Num., prêt rebond, plan de relance tourisme => PETIT RECAPITULATIF

BILAN 2020

Bilan de l’année touristique 2020 à Paris et en Ile-de-France

Paris Île-de-France enregistre une chute historique de fréquentation avec une perte de plus de 33 millions de touristes par rapport à 2019.

Le chiffre d’affaires des hôtels baisse dans une fourchette comprise entre 60% pour les hôtels économiques franciliens hors Paris et près de 85% pour les hauts de gamme parisiens.

L’activité des lieux culturels et de loisirs est fortement touchée avec des baisses de plus de 50% de fréquentation pour la majorité des sites de la destination.

Note de conjoncture de l’économie touristique par Atout France

Extrait : Sur l’ensemble de l’année 2020, le tourisme français aura donc perdu 28,4 milliards de recettes internationales, soit une baisse de près de 50% par rapport à l’année dernière. 

Bilan de la fréquentation touristique dans les Yvelines

Extrait La fréquentation touristique en Yvelines en 2020 a été, comme partout en France, profondément affectée par la crise sanitaire et notamment par les mesures restrictives (confinements, fermetures des frontières…). Globalement, les professionnels interrogés déplorent une forte baisse de leur chiffre d’affaires et se montrent pessimistes quant à une reprise de leur activité début 2021…